Musée Marc Sleen

Votre visite au Musée Marc Sleen

Bezoek het museum

Musée
Marc Sleen

Rue des Sables 33-35
1000 Bruxelles

Heures d’ouverture:
du mercredi au dimanche de 10h à 18h.

L’entrée est gratuite, avec nos remerciements à la Région de Bruxelles-Capitale
Visitez également le Centre belge voisin de la bande dessinée

Pour plus d’informations et des visites guidées : info@marcsleen.be

Qui est Marc Sleen ?

Le dessinateur belge Marc Sleen (1922-2016) figure au Guinness Book des records comme étant le plus productif au monde. Ses BD couvriraient l’équivalent de 45 terrains de football en enfilade, soit 18 fois la tour Eiffel. Marc Sleen a réalisé sa première bande dessinée à vingt-deux ans et a continué jusqu’à son quatre-vingtième anniversaire.

Sa principale création est Néron, un Flamand ordinaire, qui a vécu pas moins de 217 aventures entouré de comparses hauts en couleur. Néron était très populaire, auprès des petits comme des grands. Quand Marc a changé de groupe de presse, quelque 30.000 lecteurs lui ont emboîté le pas.

Les souverains belges de l’après-guerre ont d’ailleurs appris le néerlandais en lisant la version originale en néerlandais, Nero. C’est d’ailleurs le roi Albert II en personne qui a inauguré le musée Marc Sleen et élevé le dessinateur au rang de chevalier.

 

 

Le Petit
Cube Canari

Knalgele kubus

La Fondation Marc Sleen se veut être un accélérateur de talents, un environnement stimulant et innovant pour les jeunes dessinateurs de bandes dessinées. Au sein du musée Marc Sleen, à la rue des Sables, a été érigé le Knalgele Kubus (Le Petit Cube canari), un petit atelier où des auteurs de bandes dessinées récemment diplômés ont la possibilité de travailler sur leur projet. Dans un environnement inspirant, ils rencontrent d’autres dessinateurs et sont épaulés par des dessinateurs professionnels, des scénaristes, des enseignants et des éditeurs.
Libres de faire ce qu’ils veulent sur le plan du style et du fond, ils s’imprègnent de l’atmosphère et du monde imaginaire du maître flamand du neuvième art, Marc Sleen.

Qui sont les premiers résidents?

expo sleen versus severin

expo sleen versus severin

expo
digital

En 2018, Alec Severin a réalisé une version rétro de Spirou et Fantasio : quatre aventures dans le style des grands maîtres Jijé et André Franquin. Severin, qui a quitté l’école à l’âge de seize ans pour devenir dessinateur de bandes dessinées, a récolté les éloges avec ses BD Lisette et Harry. Mais l’année 2018 a aussi été mémorable pour une autre raison : du 17 novembre 2018 à la crise du coronavirus de mars 2020, Severin a travaillé comme réceptionniste au musée Marc Sleen. Pas n’importe quel réceptionniste, mais un « artiste résident » que le public pouvait voir à l’œuvre. Severin a pris soin des personnages de Marc Sleen et a rendu hommage à Néron avec son style emblématique. Le résultat est un florilège bigarré de dessins, d’esquisses et d’interprétations dont vous pourrez voir une sélection dans cette exposition, aux côtés d’œuvres du grand maître Marc Sleen.

En savoir plus

Visitez l’Atelier
de Marc Sleen

Vous pourrez visiter l’endroit où Néron et ses amis ont vu le jour. À l’occasion du 70e anniversaire de Néron, l’atelier du chevalier défunt Marc Sleen a été reconstruit dans le musée qui lui est consacré. Marc Sleen passait 12 heures par jour dans son atelier, généralement aussi les week-ends. Pendant des décennies, il ne s’est pas seulement consacré aux histoires de Néron. Il lui est arrivé de travailler sur 9 séries à la fois. Son atelier surplombait la forêt de Soignes et la bonne luminosité était la condition idéale pour créer. L’ensemble a été reproduit tel quel. Tous les objets et les livres de documentation sont au même endroit que lorsque l’atelier se situait encore dans la maison de Marc Sleen à Hoeilaart. C’est comme si le grand maître pouvait entrer à tout moment et reprendre sa place à sa planche à dessin.

La Fondation
Marc Sleen

La Fondation Marc Sleen a vu le jour lors de la création du Musée Marc Sleen. Elle gère le musée et l’héritage artistique du dessinateur. Sa mission est de faire connaître son œuvre et de le rendre accessible au grand public. La Fondation Marc Sleen entretient, publie des textes et recherches, conserve et restaure les dessins, organise des expositions et gère le musée, où l’œuvre du dessinateur est présenté en parallèle de celle de la nouvelle génération de dessinateurs de bandes dessinées qui suivent ses traces.

Stichting Marc Sleen

L’immeuble Le Peuple

Gebouw le peuple

En 1905, l’architecte Richard Pringiers (1869-1937) conçoit l’immeuble à la rue des Sables à Bruxelles, où le journal Le Peuple prendra très vite ses quartiers. En 1931, le bâtiment est rénové par les architectes Fernand et Maxime Brunfaut. A partir de 1947, Marc Sleen rejoint la rue des Sables et dessine pour le journal De Nieuwe Gids et plusieurs magazines. En 1989, le Centre belge de la bande dessinée ouvre en face. En juin 2009, à l’initiative de la Région de Bruxelles-Capitale, le Musée Marc Sleen est inauguré dans les anciens bâtiments du Peuple.

Le musée est fermé en raison de rénovations
Nous ouvrons en septembre.
En attendant, vous pouvez suivre notre incubateur sur Internet et visiter l’exposition numériquement.